MOX

burst

François Badeau : accordéon diatonique et effets
Emmanuel Birault : batterie et effets
Gweltaz Hervé : saxophones et effets
Timothée Funfrock : sonorisateur

musique à danser – 1h30 ou 2×45 min
création 20 mars 2020 au festival EuroFonik, Nantes (44)

Qu’est ce que le MOX ?
Le MOX, ou Mélange d’OXydes, est un combustible d’énergie pour la transe.

Le MOX, ou Mélange d’OXydes, est un combustible d’énergie pour la transe. Un précipité post-fusion dans une solution de danses bretonnes. Naturellement instable, il se compose d’un élément rythmique, Emmanuel Birault (batterie), d’un constituant harmonique, François Badeau (accordéon diatonique) et d’un fragment mélodique, Gweltaz Hervé (saxophones), le tout enrichi d’électronique.

La combustion se fait autour d’une rythmique de musique bretonne à danser, qui entre en collision avec des atomes présents à l’état naturel (musiques du monde, jazz,…). Il en résulte une énergie à forte « dansité », permettant d’alimenter de façon continue tout « corps » en mouvement.

A l’origine de MOX, il y a un attrait commun pour les musiques traditionnelles à danser. Elles sont un vecteur d’énergies puissantes, instant de partage et d’échanges. Pour François et Gweltaz, anciens membres du groupe de musique bretonne Esquisse, c’est avant tout l’envie de reprendre la route ensemble, forts des trouvailles que chacun ait pu faire depuis. Pour le troisième, Manu, batteur émérite dans diverses esthétiques dont les musiques du monde, c’est l’opportunité de s’intéresser aux musiques de chez lui. Avec MOX, ils effectuent un travail de fond sur les caractéristiques des danses de Haute-Bretagne (et d’ailleurs), afin d’en dégager les rythmiques spécifiques qui serviront de base à des musiques plus éclectiques inhérentes au parcours de chacun des musiciens. Il s’agit d’une proposition ancrée dans son temps avec l’ajout d’effets et de sonorités électroniques utilisés aujourd’hui.