Emmanuel Birault

biraultIl commence à jouer de la batterie en autodidacte. Puis, intègre la classe de percussions au C.R.R d’Angers en 1989 et obtient un 1er prix (médaille d’or) en 1992. Durant cette période, il sera occasionnellement accompagnateur au Centre National de Danse Contemporaine ainsi qu’à l’ONPL. Son parcours est ensuite jalonné de rencontres et collaborations avec de nombreux artistes. Notamment avec Kaput K (tournée à Seattle, France Inter,1èrepartie de Steve Coleman, John Scofield,…), en trio avec Marc Ducret ou bien François Corneloup et Dominique Pifarelly (Festival de Jazz de St-Louis au Sénégal). Puis tournée avec Didier Gustin (Olympia, Zénith, Palais des Congrès). Pour France Inter avec Magic Malik, Juan Rozoff, collaborations avec Nilda Fernandez, Julien Clerc, Stéphane et Lionel Belmondo, André Minvielle, Luisa Maita, la compagnie « les machines » de F. Delarozière et Mino Malan (Europe, Taïwan,…) ou bien encore avec Alban Darche pour divers projets : son trio (Tokyo jazz festival, Choc jazzman et disque d’émoi jazzmag pour l’ album « trickster »), le « Trumpet Kingdom » et plus récemment avec le Gros Cube pour une nouvelle création consacrée au répertoire de Queen… On peut aussi l’écouter dans divers formations comme Market Street (tribute to Joe Zawinul), Akeikoi (afro-rock), Tchek-lalla (musique kabyle), Albert Magister (pop-rock), Vorace (jazz-métal), Lily Harvest (pop-folk), Le BBS (big band), Kaïly Trio (Jazz-m’Balax), Agua na boca (electro-brésilien), The Roots Ark (Reggae), Simon Nwabeben (“Bitibak”), etc… Depuis l’année 2000, il enseigne la batterie au C.R.R. de Nantes au sein du département jazz et musiques actuelles.

Publicités